Prochaines sorties de jeux du mois de décembre – A2
décembre 20, 2019
Le Sixième numéro du journal virtuel “Bonjour Français” a été publié
décembre 29, 2019

Vivre sans objets : qui sont les « minimalistes » ? – B2

LifeStyle
Vivre sans objets : qui sont les « minimalistes » ?
Un jean, trois T-shirts, une brosse à dent, un laptop et un smartphone. Voilà, à peu de choses près, la liste des objets dont vous avez besoin pour vivre à la modeminimaliste.
Une tendance qui s’affirme, quelque part entre refus du consumérisme, écologie sociale et hyperconnexion. Pour en savoir plus sur ce mouvement informel, nous avons interrogé deux de ses principaux praticiens et penseurs : le Japonais Fumio Sasaki, auteur du livre Goodbye Things, et l’Américain Josha Becker, auteur du blog BecomingMinimalist.
https://usbeketrica.com/article/vivre-sans-objets-qui-sont-les-minimalistes

 

Comment commencer une vie minimaliste?
De plus en plus de gens s’intéressent au minimalisme et c’est une très bonne chose! Car être minimaliste, c’est avant tout simplifier sa vie. C’est choisir de se délester du superflu pour vivre uniquement avec ce qui nous est essentiel. Adopter un mode de vie minimaliste, c’est choisir de moins consommer, vivre mieux avec moins de choses pour se concentrer sur ce qui compte vraiment pour nous.
Mais comment devient-on minimaliste ? Quelles sont les étapes à franchir pour transformer complètement sa façon de vivre et de consommer ? Comment adopter un nouveau mode de pensée et laisser tomber ses vieilles habitudes ? Quels sont les obstacles qui peuvent se présenter à nous et comment les dépasser ?

Identifiez, comprenez et acceptez qu’il y a un problème
Dans un salon par exemple, à quoi servent toutes ces décorations ? Certes, les chaises, les tables basses, les canapés ont leur utilité. Mais toutes ces vases, ces bougeoirs, ces cadres… A l’exception d’un bon rendu esthétique, à quoi servent-ils ?Cette télé dans votre chambre ? Une dans le salon, c’est
compréhensible. Mais dans une pièce où vous allez dormir, elle ne servirastrictement à rien d’autre qu’à déranger votre sommeil !Si vous faites cet exercice dans toutes les pièces dans votre maison, vous vous rendrez compte que plus de la moitié de ce qui s’y trouve ne sont pas vitaux, et ne vous servent pratiquement à rien. Vous l’aurez compris, c’est du grand gaspillage, de l’argent durement gagné et dépensé pour rien.Le premier pas vers le minimalisme, c’est cela. C’est se rendre compte de la situation et accepter que cela ne peut plus durer.

Faites le tri, c’est l’heure du grand ménage !
Le désencombrement est l’étape la plus difficile, aussi bien physiquement qu’émotionnellement. Vous découvrirez qu’en réalité, vous aviez gardé certains de ces objets parce que vous y étiez attaché sentimentalement. Ou parce qu’ils vous rappellent de bons souvenirs d’enfance. Vous en séparer va donc être difficile, et c’est tout à fait normal.Pour réussir cette étape et devenir minimaliste en conséquence, ne brusquez pas les choses.Commencez
par faire la liste de tout ce qui n’est pas nécessaire. Puis, débarrassez-vous en premier de ceux auxquels vous ne tenez pas. Pour le reste, faites de nouveau une liste de ceux que vous tenez absolument à garder en faisant quand même un compromis : limitez leur nombre.Si cela peut vous aider, dites-vous que ces objets auxquels vous êtes attachés seront plus utiles à ceux à qui ils vont être donnés qu’à vous.

Changez vos habitudes de consumation
Vous vous êtes débarrassé des objets accumulés depuis des années ? C’est bien, mais ça ne suffit pas. Reste maintenant à faire en sorte que cela ne se reproduise pas. Sinon, vous vous retrouverez à faire la même chose dans 5 ans. Vous devez donc changer vos habitudes de consommation. Au début, ça va être un peu difficile, car chaque fois que vous vous apprêterez à acheter quelque chose, vous vous demanderez :
« est-ce que c’est vraimentnécessaire ? »,mais ça ne fait rien. C’est même recommandé.Méfiez-vousparticulièrement de la nourriture. Savez-vous que les Français gaspillent 10 milliards de kilos de nourriture chaque année ? Ce chiffre est effarant quand on sait qu’on lutte encore contre la malnutrition en France où une personne sur six est malnutrie.

Méfiez-vous des publicités
Les publicités sont les ennemis principaux du minimalisme. Aussi, évitez-les autant que faire se peut. Car ils peuvent susciter en vous des besoins que vous n’aviez même pas, soit des « faux besoins ». Comment éviter les publicités ? Un minimaliste convaincu se débarrassera tout bonnement de sa télé ! Mais vous n’avez pas besoin d’en arriver là. Zappez les publicités, arrêtez de vouloir absolument acheter toutes les « bonnes affaires » du web. Mais surtout, arrêtez de survoler le net à la recherche de soldes. Ce n’est pasParcequ’un jeans est
en promotion et est vendu avec une réduction de 50% que vous en avez forcément besoin. Cela ne change strictement rien au fait que vous ayez déjà des pantalons en quantité suffisante chez vous. Retenez aussi ceci : la meilleure manière de combattre la tentation, n’est pas de vous y confronter. Non, parce qu’à un moment à un autre, vous allez finir par céder. Si vous ne voulez pas être tenté pour devenir minimaliste, évitez tout simplement l’objet de votre convoitise. N’allez pas sur internet, ne regardez pas les téléachats, et minimisez au maximum vos détours dans les centres commerciaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *