Interview – Naïm Achouri – B1
octobre 4, 2020
Le Dix-septième du journal virtuel “Bonjour Français” a été publié
octobre 12, 2020

Iranologie – Khorassan – A2

Khorassan

Khorasan est l’un des groupes de danse les plus populaires en Iran. Le nom vient de la langue persane et signifie “d’où vient le soleil”. Il a été donné à la partie orientale de l’Empire Sassanide. Le khorasan est également utilisé par les Afghans comme nom médiéval pour l’Afghanistan. En fait, la terre comprenait l’Afghanistan actuel ainsi que le sud du Turkménistan, l’Ouzbékistan et le Tadjikistan.
En 2005, les trois provinces du Khorassan avaient une population totale de 6 499 906 habitants.Les principaux groupes ethniques du Khorassan sont :

• les Persans, majoritairement chiites et urbanisés ; les Kurdes, majoritairement sunnites, qui y
furent transplantés par Chah Abbas Ier pour défendre la frontière nord-est de l’empire séfévide contre les Ouzbeks. Ils vivent surtout dans la province du Khorassan septentrional, autour de Bodjnourd, et au nord-est de Mashhad dans la province du Khorasan-e Razavi ;
• les Turcs Khorassanis, issus des tribus oghouzes établies dans la région depuis l’époque
seldjoukide, ou transplantés par les Séfévides ou Nader Chah d’autres régions de l’Iran. Les principales tribus turques sont les Afchars, établis autour de Joghatay au nord de Sabzevar, les Goudari de Bodjnourd, Chirvan, Quchan et Kalat Naderi, les Qaragozlu et les Teymurtash autour de Jajerom et les Qarai autour de Torbat Heydariyeh ;
• les Turkmènes, proches des habitants du Turkménistan voisin. Ils sont concentrés à
Salehabad, aux frontières afghane et turkmène

Depuis la fin des années 1970, il y a également une importante communauté afghane due à l’afflux de réfugiés afghans à la suite de l’invasion soviétique de l’Afghanistan en 1979, et à la guerre civile qui a ravagé leur pays.

Que faire dans la province du Khorasan ?

Ce territoire, s’étendant sur une superficie de plus de 80 000 hectares, cette zone est située entre Birjand et Sarbisheh. Vous pourrez y observer diverses espèces de mammifères, d’oiseaux et de plantes au sein d’un environnement varié composé de monts, collines, cascades et rivières.

Les moulins à vent de Nashtifan

Leur particularité ? Ils sont millénaires ! En effet, il y a mille ans, les Perses locaux ont utilisé l’argile, la paille et le bois pour construire des moulins à vent, dans le but de moudre le grain, tirer de l’eau, mais aussi protéger le village. Et aujourd’hui, certains de ces moulins sont encore en très bon état de marche!

Le mausolée de l’Imam Reza à Mashhad

Le mausolée de l’Imam Reza, érigé en l’honneur de Ali al-Reza, est un des plus grands au monde. Lieu de pèlerinage et d’histoire, il regroupe des dizaines de millions de pèlerins chaque année. C’est un lieu hors du commun, regroupant tombe, esplanade, cours, coupoles, minarets, musée, mais aussi bibliothèque.

A voir dans la province :

• Les mausolées de Nishapur
• Le site de Tus
• Le mausolée de Sangbast
• Les monuments de Kalat-e Naderi
• Le mausolée soufi de Torbat-e Djam
• Le mausolée soufi de Taybad
• La madrasa timouride de Khargerd
• Les monuments de Birdjand
• Le mausolée soufi de Torbat-e Heydarieh

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *