Cuisine Santéli
mai 18, 2021
YADOO
mai 23, 2021

Mazandaran Province B1

Mazandéran Province

Le Mazandéran appelé autrefois Tabaristan est une province du nord de l’Iran, délimitée par la mer Caspienne au nord. Le Mazandéran était une partie de la province d’Hyrcanie au temps de l’Empire perse. Son nom antique était le Tabaristan. La capitale de la province est Sari. Jusqu’en 1977, le Golestan était une partie du Mazandéran. Les départements de la province sont Amol, Babol, Babolsar, Behchahr, Tonekabon, Tchalous, Ramsar, Savad Kouh, Qaem-Chahr, Mahmoud Abad, Neka, Nour et Nochahr. La mer Caspienne est située au nord, les provinces de Téhéran et de Semnan sont situées au sud. À l’ouest se trouve la province du Guilan et à l’est se trouve le Golestan.

Sari

Sari est la capitale de la province de Mazandéran en Iran. Elle est située au nord de la chaîne montagneuse de l’Elbourz et sur la côte sud de la mer Caspienne. Le nom de la ville dérive de Sarouyeh, fils de Farkhan le Grand, Roi du Tabaristan.

• Géographie et culture

Le Mazandéran est géographiquement divisé en deux parties : les plaines côtières et les régions montagneuses. La chaîne de l’Elbourz entoure les bandes côtières et la mer Caspienne comme une immense barrière. Le climat de la côte caspienne est pontique. Dans la chaîne de l’Elbourz, située parallèlement à la côte, divisant la province en de nombreuses vallées isolées, il y a des chutes de neige fréquentes en saison hivernale.

• Langue

Le Mazandéran ou Tabari est une branche nord-ouest de la famille des langues iraniennes et est même considéré par certains comme une langue en propre. Cette langue n’est pas influencée par les autres langues ayant conquis la région, comme le persan, le mongol, l’arabe ou le tartare et est toujours parlée dans différents dialectes de la région.

Plusieurs savants et poètes réputés ont été élevés dans le Mazandéran : Par exemple, Nima Yushij, un des derniers grand poètes contemporains d’Iran.

Économie

Femmes dans des champs de riz du Mazandéran.

Riz, céréales, fruits, coton, thé, tabac, canne à sucre, et soie sont parmi les produits naturels produits dans la plaine côtière le long de la côte de la mer Caspienne. La richesse due au pétrole a stimulé l’installation d’industries de transformation alimentaire, du ciment, du textile, du coton et la pêche (la région est une grande productrice de caviar). Des conditions climatiques favorables, de magnifiques paysages et la proximité de Téhéran ont fait de cette région une des principales régions touristiques d’Iran.
L’organisation de l’héritage culturel de l’Iran liste plus de 630 sites d’importance, en faisant une richesse pour le développement touristique de la région.

Meilleures attractions à Mazandéran Province

Namakabroud

Namakabroud est un village touristique dans la province de Mazandaran, en Iran. Un téléphérique est installé à Namakabroud pour connecter les côtes de Mer Caspienne et les sommets d’Alborz, en traversant les forêts denses du Nord de l’Iran. Dans ce village il existe des villas pour passer les vacances et profiter de la nature de cette région.

Tonekabon

Tonekabon est une ville du Mazandéran en Iran sur la côte sud de la mer Caspienne. Appelée Rostamdar au XIVe siècle puis Faiz sous les Ghajar (1760-1909) puis Shahsavar jusqu’en 1979 où elle reprend son ancien nom de Tonekabon.

Parc national de Lar

Le parc national de Lar est un parc national dans la chaîne de l’Elbourz en Iran.

Alam Kuh

L’Alam Kuh est un sommet en Iran, point culminant du massif de Takht-e Soleyman et deuxième plus haut sommet de la chaîne de l’Elbourz.

Nour

Nour est une ville d’Iran, situé sur les bords de la Mer Caspienne au nord de Téhéran. Son ancien nom est Suldeh. C’est une des plus anciennes villes de la province de Mazandaran.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *