Mazandaran Province B1
mai 20, 2021
Éditorial
mai 25, 2021

YADOO

Articles reçus

Remarque :

Dans cette rubrique, nous publions des articles envoyés par nos lecteurs. Nous essayons donc de ne pas manipuler le texte.

YADOO

La production de produits culturels et artistiques pour les enfants et les adolescents ou sur eux dans divers formats tels que cinéma, livres, théâtre, musique, sculpture, etc., est l’une des œuvres les plus attrayantes et en même temps les plus spécialisées. Habituellement, dans la plupart des pays du monde, des institutions ou organisations spécialisées sont responsables de ces productions et de l’éducation des enfants et des adolescents (Kanoun) dans les secteurs culturel et artistique.

Kanoun est l’une des plus anciennes organisations d’Iran, qui
opère dans divers secteurs culturels et artistiques. La production de films sur les enfants et les adolescents et pour eux, depuis de nombreuses années, est l’une des activités de cette organisation. Des cinéastes célèbres tels qu’Abbas Kiarostami et Amir Naderi ont commencé ou collaboré avec Kanoon.
L’année dernière (1399), un film a été produit au centre appelé “Yadoo”. Yadoo est un film réalisé par Mehdi Jafari, écrit par Mahin Abbasizadeh et Mehdi Jafari et produit par Mohammad Reza Mesbah.
Ce film est basé sur l’histoire de ” Blessure de lait ” de Samad Taheri.

L’histoire du film raconte les premiers mois de la guerre imposée. À une époque où les familles de différentes villes du Khuzestan ont été forcées de quitter leurs maisons et tous leurs attachements et se sont réfugiées dans d’autres villes pour sauver leur vie. Mais en attendant, la mère n’a pas l’intention de quitter son domicile, tandis que le fils aîné et l’adolescent de la famille sont en colère contre cette décision de la mère. Il proteste constamment auprès de sa mère de partir comme tous les habitants pour survivre. Elle se dispute avec sa mère sous n’importe quel prétexte et parle de partir. La mère, cependant, aime la maison où elle est devenue mère plus qu’Ydo ne l’imagine.

Yadoo a été nominé dans 13 sections principales du Festival du film Fajr de l’année dernière (Fajr 39), qui a finalement remporté Crystal Simorgh dans 5 sections : meilleur film, meilleur réalisateur, meilleure cinématographie, meilleure voix, meilleur phonographe et meilleure actrice.

L’un des points intéressants de ce film est l’acteur adolescent qui joue le premier rôle en tant que fils aîné de la famille. C’est un adolescent du Khuzestan qui a été nominé pour Simorgh au festival avec sa bonne pièce. Morteza Najafi, le directeur de la photographie de ce film, qui a remporté la Simorgh de meilleure photographie pour ce film Simorgh, a également remporté le même Simorgh pour film “Toman” l’année dernière.

Par : Aref Afshar   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *