Christian Bobin-B2
juillet 3, 2020
Mouvement littéraire
juillet 7, 2020

Chiraz-B2

ایران شناسی- شیراز

شهر شیراز در جنوب غربی ایران و مرکز استان فارس، به مساحت 340 کیلومتر مربع، در دامنه کوه های زاگرس واقع شده است. این شهر در بین سالهای 1750 تا 1794 در دوره زندیه پایتخت ایران بوده است. (پس از دوره زندیه، قاجاریان پایتخت را به تهران منتقل کردند) شیراز بعنوان پایتخت فرهنگی و هنری، و سومین شهر بزرگ ایران پس از تهران و مشهد، است. این استان دارای محصولات انگور، مرکبات، پنبه، برنج و دیگر صنایع مانند تولید سیمان، محصولات چوبی و… می باشد. باغ های این شهر بسیار مشهور هستند و به دلیل آب و هوای معتدل، این شهر به یکی از جاذبه های گردشگری در ایران و خاورمیانه تبدیل شده است. از جمله مسجد نصیر الملک که به عنوان یکی از زیباترین و با شکوه ترین مساجد جهان و همچنین حمام وکیل که به موزه تبدیل شده است و با چهره های مومیایی، صحنه های زیبایی از از زندگی روزمره را بازسازی می کند.
این مقاله برای افراد دارای سطح B2 مناسب می باشد.
گردآورنده : الهام نور کیهانی

Iranologie

Chiraz

Chiraz ou Shiraz est une ville du sud-ouest de l’Iran. C’est la capitale de la province du Fars. Chiraz a été la capitale de la Perse sous ladynastieZandde 1750 jusqu’en 1794, quand les Qajars ont déplacé la capitale à Téhéran. Avec Ispahan et Téhéran, Chiraz est aujourd’hui l’une des trois capitales culturelles et artistiques de l’Iran.

Géographie

Chiraz est située dans une plaine à une altitude de 1 486 m, au pied des monts Zagros :
La ville de Chiraz est traversée par une rivière à sec, parfois alimentée en eau l’hiver. Cette rivière se jette dans le lac de Maharloo, un lac salé. Chiraz a une superficie de 340 km2 et est ainsi, par la superficie, la 3e grande ville plus étendue d’Iran après Téhéran et Machhad. La ville est à 919 km de Téhéran. Chiraz a une population de 1 204 882 personnes en 2006 et est la sixième ville la plus peuplée d’Iran.

Économie

• Production

Le socle économique de la ville réside dans ses produits provinciaux : le raisin, les agrumes, le coton et le riz. À Chiraz même, les industries tellesque la production de ciment, de sucre, d’engrais, de produits textiles, de produits du bois, de métal et des tapis dominent.

Agriculture

L’agriculture a toujours été une composante majeure de l’économie dans et autour de Chiraz. Cela est dû à une abondance d’eau relative en comparaison avec les déserts environnants. Les jardins de Chiraz sont célèbres dans tout l’Iran. Le climat modéré et la beauté de la ville en ont fait une attraction touristique majeure en Iran et dans le Moyen-Orient.

Que faire à Chiraz ?

La mosquée Nasir ol-Molk (mosquée rose)

La mosquée Nasir ol-Molk construite au 19e siècle, est considérée par certains comme étant une des plus belles et majestueuses moquées au monde. Son extérieur ne vous laissera peut-être pas indifférent par rapport aux autres merveilles du pays, mais chaussures enlevés pour entrer dans la mosquée, vous laisserez place à un spectacle des plus exceptionnel. Chaque matin, la lumière du soleil pénètre les vitraux pour vous offrir un festival de couleurs à couper le souffle.

Le hammam Vakil

La visite du hammam Vakil est un excellent moyen de sortir du triptyque mosquée, palais, bazar. Cet ancien hammam, transformé en musée, récrée l’atmosphère et les scènes d’autrefois. Vous pourrez observer une belle reconstitution de la vie des bains de l’époque avec des personnages en cire qui font vivre des scènes de la vie quotidienne d’antan. Ceci entouré de majestueuse faïences aux plafonds.

Le jardin d’Eram

Vous ne pouvez pas passer à Shiraz sans visiter un de ses jardins. Les jardins persans accordent une grande importance à la nature et au culte de l’eau. Le jardin d’Eram et quant à lui, renommé pour ses palmiers et ses majestueux cyprès d’Orient. Vous pourrez vous balader en admirant une flore exceptionnelle dans un décor architectural de l’époque des Shah.

À voir à Chiraz:

• La mosquée Vakil
• Le bazar Vakil
• La citadelle de Karim Khan
• La maison Narendjestan
• La madrasa du Khan
• Les mausolées des poètes Hafez et Saadi

À voir dans la province de Fars :
• Le complexe royal de Persépolis (site UNESCO)
• La nécropole achéménide de Naqsh-e Rostam
• Le tombeau de Cyrus et la cité royale de Pasargades (site UNESCO)
• La ville et les bas-reliefs sassanides de Bishapur
• Le palais et la forteresse sassanides de Firuzabad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *